En ce moment, je lisLe guide de l’artiste : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir pour émerger dans l’art de Frédéric Brière aux éditions Archibooks/Arteum. C’est un livre très intéressant dans lequel je ne cesse de puiser différents outils et conseils. Effectivement, on y retrouve comment  gérer et organiser l’administratif, ou même créer son CV. En effet, j’aime particulièrement la seconde partie du livre, ou l’on peut trouver un guide pratique riche d’adresses sur les lieux d’exposition et de vente, les écoles de l’art, les aides à la créations, les statuts et les démarches administratives.

Dans le chapitre 4. Développer sa visibilité : émerger, Frédéric Brières y parle du book d’artiste, et notamment du CV de l’artiste peintre, partie fondamentale pour la constitution d’un book. Ci-dessous, vous trouverez une partie du texte expliquant de façon brève mais efficace comment créer son CV d’artiste peintre.

Résumé du livre :

Il doit tenir en une page, sans typographies multiples, être facile à lire (pas trop petit) et ne concerner que ce qui est relatif à l’art. Vous pouvez partir d’un CV un peu long et ensuite couper. Ce n’est pas non plus un CV pour travailler dans une entreprise. Il est donc inutile de l’intituler par un objectif de type “recherche de résidence d’artiste” ou autre.

Le standard international se trouve en consultant les sites internet des galeries françaises et internationales. Il contient :

  • Vos prénoms et nom (dans cet ordre et surtout pas l’inverse qui fait “formulaire administratif”
  • Adresse contact email et portable (et votre site internet)
  • Votre année de naissance (né en AAAA)
  • Vit et travaille à (ville, pays)
  • Education : lister vos diplômes, du plus récent au plus ancien (inutile de lister le bac), année, nom du diplôme DNSEP = MFA (ou “Master of Fine ARt”) et DNAP = BA “Bachelor of Art”). Ajouter une information si elle apporte vraiment un plus (mention au diplôme ou prix lors de l’exposition de fin d’année de l’école ; diplôme ou mémoire sous la direction de tel artiste s’il est connu ; cela indiquera qui vous a formé).
  • Expositions : on sépare expositions individuelles (ou solo shows) des expositions collectives (ou group shows) – année, titre de l’exposition, lieu (institution ou galerie), ville, pays.
  • Résidences : année, nom (institution), lieu
  • Prix : année, nom (institution), lieu
  • Bibliographie/presse : auteur, titre, publication, ville et pays, date, pages. Les blogs d’art sont des journaux et doivent être cités mais uniquement ceux-ci. Oubliez les blogs personnels.
  • Collections : nom, ville, pays.

Choisissez un style standard pour votre CV plutôt que la créativité stylistique : c’est par votre travail artistique que vous vous démarquerez. Vous ne prouverez rien par l’artifice de typos et de styles différents !

Toujours transmettre des fichiers PDF et jamais des CV bruts sous Word, car toute la mise en page peut bouger d’une version ou d’un ordinateur à l’autre.